dolcitalia.net
Sport / Activités sportives

Le top 10 des plus grands fails en Serie A

Notez cet article

La Serie A, la première division professionnelle du championnat italien de football, ou le Calcio comme on aime bien le nommer, a toujours été une des plus excitantes et des plus amusantes ligues dans le football européen. Compétition de football qui représente le sommet de la hiérarchie en Italie, la Série A est considérée comme le plus défensif de tous les championnats et inspire de spécifiques images lorsqu’elle intervient au cours des débats. Des noms comme Zinedine Zidane, Francesco Totti, Diego Maradona et bien d’autres encore n’ont eu de cesse de réfuter ce préjugé de par leur formidable football offensif parsemé de gestes et techniques à couper le souffle. Mais pendant que d’illustres icônes séduisent les amoureux du ballon rond, d’autres joueurs, tout aussi prometteurs, brillent par des performances peu satisfaisantes ou sont confrontés à des difficultés extraordinaires. Accrochez-vous, nous voyageons en plein cœur du cimetière de la Serie A où sont entreposés ses plus grands échecs.

Fails dus aux performances médiocres des joueurs

Nous nous sommes focalisés sur les joueurs qui ont surpris le public par leur manque cruel de performance en sélection. À l’instar des articles de la Fédération Française de Lose, ces images peuvent susciter des débats et commentaires.

10/10 Alessio Cerci

Alessio a eu une carrière relativement longue dans la Serie A, mais en prêt à l’AC Milan, il pêche par ses compétences médiocres et est élu pire joueur de l’année civile. Les attentes fondées sur lui se sont avérées réfutées, car il ne réussit à ne faire qu’une seule réalisation pour son équipe.

9/10 Nemanja Vidic

Il est passé de la légende de Manchester United et de l’icône du Premier League à un défenseur de Serie A décevant. Triste réalité pour l’international serbe, il connait des débuts difficiles, avec un carton rouge contre Torino, et les choses ne s’améliorent pas. Il devient le deuxième choix, commet beaucoup d’erreurs et est présenté dans un sondage sur les plus grandes catastrophes de la ligue.

8/10 Ishak Belfodil

Ishak, un attaquant prometteur, à son arrivée à l’Inter Milan, inonde les rêves des fans de performances extraordinaires. Mais grande est la déception, car il ne fait qu’une seule réalisation en 10 apparitions avant d’être transféré à Livourne, aussi membre du calcio, où il fait fort en ne faisant aucune frappe en 17 matchs. Quelle cuisante déception !

7/10 Federico Macheda

Macheda est en ascension lorsqu’il aide les diables rouges à remporter le titre de Premier League. Mais à Sampdoria, on a cru avoir affaire à un autre individu. Tellement éloigné de ce à quoi on s’attendait, on constate un joueur incapable d’élever son niveau et donc de satisfaire un public impatient de contempler du beau jeu.

6/10 Ibrahim Ba

La ligue 1 porte l’international sénégalais dans son cœur, mais son transfert à l’AC Milan a pratiquement coulé sa carrière de footballeur talentueux. Désormais plus dans un rôle défensif, il ne concrétise plus, et ses performances s’amenuisent. En manque de confiance, il tentera de remonter la pente une fois à Bolton Wanderers. Acquisition très peu productive pour les Milanais.

5/10 Ricardo Quaresma

Après avoir rejoint l’élite italienne en 2008, Ricardo n’a pas été à la mesure des espérances qui étaient fondées sur lui. Acheté par Porto à 18,45 millions de livres sterling, une belle somme à l’époque, il aurait dû monter en flèche, mais malheureusement ses performances à l’Inter lui valent le surnom de Bidone d’oro indésirable.

4/10 Lukas Podolski

Bourré de talents, Lukas Podolski a émerveillé le football européen avec ses performances exceptionnelles. L’international allemand a brillé au FC Koln, au Bayern de Munich avant de s’orienter vers Arsenal. Il est prêté à l’Inter Milan, mais contre toutes attentes, il a été élu l’une des pires signatures de la Serie A dans un sondage après une série de projections décevantes. Lamentable échec pour le calcio.

Fails indépendants des performances du joueur

Les échecs de la Serie A ne sont pas seulement dus aux performances médiocres. Voici quelques exemples qui l’illustrent :

3/10 Ashley Cole

Ashley Cole a eu un problème d’intégration au collectif. Une image drôle, qui résume de manière concise à quel point son sort avec la tenue de Serie A s’est déroulé sans heurts, l’a fait souffrir du syndrome de l’homme étrange. Son parcours à l’AS Roma peut se résumer en un seul mot : désastre.

2/10 Santiago Solari

Santiago Solari a été finaliste du prix Bidone d’Oro en 2005. Un attaquant très imposant, mais mystérieusement devenu un fantôme une fois à l’Inter Milan. En trois ans, sa place dans le onze de départ était tellement irrégulière que cela a anéanti sa carrière. C’est à croire qu’il a été acheté seulement pour cirer le banc à l’Inter.

1/10 Vampeta

Vampeta a commis une erreur qui lui a valu d’être considéré comme l’une des signatures les plus calamiteuses de l’histoire de l’Inter Milan. À son arrivée, une interview révèle qu’il ne connait pas le nom du Président de son nouveau club. Celui-ci le prit personnellement et ne lui laissa que très peu de minutes sur le terrain. Quel dommage !